Apprentissage

 

 

Me fondre dans la foule, au milieu d’un groupe est un peu ma spécialité. J’ai de l’entraînementCapture d’écran 2014-12-13 à 04.51.01

J’ai toujours rêvé d’avoir des dons : téléportation (à plusieurs c’est mieux), télépathie, ubiquité mes préférés et devenir invisible en faisait partie. En grandissant j’ai développé la faculté de devenir transparente. C’est différent certes. On fait ce qu’on peut. Ça ne me donne pas accès aux même actions mais cela m’a bien aidé à surmonter ma timidité. J’ai cru… En fait cela m’a évité de fuir certaines situations. Comme un sas de sécurité. Une distance entre moi et ce qui ce passe. Aujourd’hui j’ajouterais bien à ma liste un clone.

Affronter, affrontement, confrontation, conflit sont des mots qui entraînent des émotions difficiles chez moi. La seule réaction dont j’étais capable jusqu’à présent c’était la fuite. L’évitement, l’esquive, le contournement ou carrément l’incompréhension. Je refuse tellement le groupe et ce que cela implique de relation qu’il m’est arrivé de vivre des situations difficiles avec une incompréhension totale. Face à cette non réaction, la relation ou le conflit s’est souvent annulé de lui-même. Comme quoi un comportement quel qu’il soit, peut-être désamorcé dans l’oeuf si en face pas de réaction. Ç’est ce que je comprends avec le recul. In vivo c’était pas la même. Parfois aussi j’ai eu l’impression d’être un éléphant dans un jeu de quilles. J’ai une logique particulière donc je ne réagis pas comme la plupart des gens face à un même événement. Cherchez pas, je ne sais pas pourquoi, c’est un constat que j’ai pu observer. Mon cerveau n’a pas les mêmes codes.

 Bref, je me suis rendue compte que ce comportement ne m’aidait pas. Il déplace mon problème mais ne le résout pas. Pourtant dans mon milieu professionnel je ne m’en sors plutôt bien, c’est surtout ma sphère privée qui est touchée. Elle devient si privée qu’on se demande si ce n’est pas de l’isolement. Certains vont faire des retraites dans des monastères, des séminaires, vont loin pour trouver la paix… Moi je reste dans mon appart. Pratique ! Donc cette année je me suis lancé un défi : exit la complaisance dans la solitude si confortable pour moi, va pour le plongeon en société. Le vrai plongeon. Dans le sens contact, relation avec autrui. Pas juste acte de présence absente. Genre le pot de fleur. Pour vous cela peut paraître du chinois, mais pour moi c’est un grand pas en avant, que dis-je un saut dans le vide !

Donc tous les jours, (oui tous les jours je ne fais pas les choses à moitié) je m’oblige à aller dans un groupe et je prends la parole la plupart du temps. Je le vis comme un exercice, un TP comme on dit à l’école. Nous disposons de 3 à 4 minutes chacun. C’est un véritable apprentissage : j’ai le coeur qui bat plus fort, je rougis, j’ai l’impression que ce qui sort de ma bouche n’a ni queue ni tête… Mais je me lance. Et je n’en meurs pas.

Combien de temps me faudra-t-il pour que je sois à l’aise, vais-je tenir le coup ? Je n’en sais rien. Un jour à la fois.

A propos schizolucide

Pétrie de paradoxes, personnalité à multiples facettes j’ai traversé une grande partie de ma vie d’une traite. En apnée. Nous sommes tous en sursis et j’ai envie de le partager avec vous au travers de mes personnages fictifs ou non qui sont parfois dans le flou le plus total…Bref nous aurons peut-être l’occasion de partager nos expériences si tu veux bien à travers ce blog.
Cet article, publié dans Dans quel état j'erre, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s