Légère comme un flocon de neige.

« Bien, comment vous sentez-vous aujourd’hui ? – Légère, comme si un poids avait disparu – Sans vouloir vous contrariée, je parlerai plutôt d’anorexie – De suite les grands maux, non je me sens juste plus légère – Bon je vais vous prescrire une pilule qui va vous redonner l’appétit et réguler votre sommeil – Mais je dors très bien, hormis des cauchemars mais je gère. J’arrive même à me convaincre que je suis entrain de faire un cauchemar dans mon sommeil  ! – Oui je sais, vous n’aimez pas les médicaments – Je vous assure que je dors bien et que je me prépare des petits plats – Petits ? – Façons de parler. »

Il ne m’a pas écouté. Je suis ressortie avec mon ordonnance bien pliée dans mon sac.

… Je regarde par la fenêtre : il neige par bourrasque. C’est joli ces flocons ballottés par le vent en tourbillon. Dommage que ça ne dure pas. Ça ne tient pas au sol. Moi non plus d’ailleurs.

Aujourd’hui : rien. Je ne peux pas travailler. J’ai délégué. C’est une chose que j’ai apprise. Déléguer. Cela ne m’aurait jamais traversé l’esprit avant. Déléguer. C’est une chance de pouvoir déléguer. Du moins c’est ce que je pense aujourd’hui. Même penser m’est pénible. Ne pas penser, surtout ne plus réfléchir. Oublier. Tout. Le vide le plus total. Le lutin n’est plus, le bunkerdeglace à fondu et la schizo se fiche bien d’être « normale » ou pas aujourd’hui. La page blanche, la pièce vide, l’écran noir, le corps nu. Rien, vide, néant. La tranquillité. Je me mets en mode « pause ». Le lit, non. Je n’ai pas sommeil. Je finis par me glisser dans un bain chaud mais je me relève brusquement en hoquetant… J’avais oublié qu’un être humain ne respire pas naturellement sous l’eau. Bêtement j’ai bu la tasse et expulsé l’eau mousseuse de mes narines en toussant, crachant : ça fait mal ! Mon corps réagit. Je suis vivante.

Je regarde par la fenêtre : il ne neige plus. Dommage, je trouvais ça joli…
tumblr_mf8lh7l94S1rdz622o1_500

A propos schizolucide

Pétrie de paradoxes, personnalité à multiples facettes j’ai traversé une grande partie de ma vie d’une traite. En apnée. Nous sommes tous en sursis et j’ai envie de le partager avec vous au travers de mes personnages fictifs ou non qui sont parfois dans le flou le plus total…Bref nous aurons peut-être l’occasion de partager nos expériences si tu veux bien à travers ce blog.
Cet article, publié dans Dans quel état j'erre, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Légère comme un flocon de neige.

  1. schizolucide dit :

    bonjour, j’ai trouvé votre photo sur un blog sans mention de votre nom. maintenant c’est fait !

  2. schizolucide dit :

    Merci à Hillary pour sa jolie photo !

  3. modiste2013 dit :

    contente de te relire, à très bientôt….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s