Mélody cogite

That\’s All I Ask

« Don’t try to blow out the sun for me baby

I’m not hoping for what I know can’t be

All that I ask is for your smile each day

And I’ll give you love, yes that will never go away… »

Allongée en travers sur son lit, Mélody est perdue dans ses pensées. Déjà de retour. Ces quelques jours sur l’ île aux Moines se sont écoulés si rapidement. Ils ont pourtant réussi à prolonger leur séjour d’une semaine. Pierre. Elle a l’impression qu’il est là, tout contre elle. Elle peut sentir encore le souffle de tous ses mots chuchotés dans le creux de son cou, elle qui n’arrive pas à en prononcer un seul… Elle a peur qu’il se lasse de son silence, de ses distances soudaines, de ses réactions étranges. Elle se demande si elle ne devrait pas consulter pour évacuer son désarroi, pour devenir plus normale, plus sociable. Non sociable elle peut l’être, c’est dans son rapport à deux qu’elle bute. Lorsque la relation évolue, elle prend la tangente. Tous les prétextes sont bons. Quitte à se donner tous les défauts de la terre, elle part c’est plus fort qu’elle, ou agit de telles manières que l’autre part en courant… Il faut que ce comportement débile s’arrête. Oui, elle a besoin d’aide. Même si elle connaît par coeur son dysfonctionnement, elle n’a toujours pas trouvé la solution pour l’enrayer. Avant, elle n’en éprouvait sans doute pas le besoin.

Aujourd’hui c’est différent. Elle veut vraiment essayer d’aller plus loin. De recommencer une vie à deux et pas chacun dans son coin comme elle sait si bien le faire. Pas fusionnel non plus d’ailleurs mais au moins essayer de construire une relation harmonieuse ? Comment ne pas tomber dans le piège des clichés dominants/dominés, des compromis fallacieux qui finissent par miner votre relation, tout cela aussi elle connaît par coeur. Elle a mis beaucoup de temps à se remettre de sa dernière union. Elle s’y était complètement noyée. Plus de dix ans déjà ! Tout ce temps à analyser, décortiquer le pourquoi, le comment de la lente mise à mort des sentiments aussi puissants fussent ils. Le désir, cet autre « animal sauvage » qui vous fait souvent prendre des vessies pour des lanternes… Comment réagir lorsque les sentiments ne sont plus mais que le désir demeure ? Elle a longtemps cru qu’ils était inextricablement liés… Quelle naïveté ! Sans doute parce qu’elle a bloqué sur la période des Romantiques où on meurt d’Amour, elle en est d’ailleurs pas passée bien loin…

Lors d’une énième tentative de conciliation, une image comme une évidence avait surgie dans son esprit, et avait été fatal pour son union : un joli vase remplit de fleurs. Il tombe une première fois, pas grave, on le recolle et on le remplit à nouveau. Il tombe une deuxième fois, on le répare encore. À force de tomber, non seulement il casse aux mêmes endroits mais d’autres fêlures s’y rajoutent, de telles sortes qu’a la fin, il fuit tant et tant qu’on n’arrive plus à colmater les brèches, et il ne peut plus contenir que des fleurs séchées… Il continuait à s’expliquer en gesticulant, mais elle n’entendait plus le son : juste l’image de ce vase qui se fracasse en mille morceaux en touchant le sol. Irréparable.

Il n’y aura plus de vase dans sa vie, trop fragile. Quoique, il en existe aujourd’hui en plastique qui gonfle lorsqu’on les remplit d’eau… Mélody aime tellement les fleurs ! 

A propos schizolucide

Pétrie de paradoxes, personnalité à multiples facettes j’ai traversé une grande partie de ma vie d’une traite. En apnée. Nous sommes tous en sursis et j’ai envie de le partager avec vous au travers de mes personnages fictifs ou non qui sont parfois dans le flou le plus total…Bref nous aurons peut-être l’occasion de partager nos expériences si tu veux bien à travers ce blog.
Cet article, publié dans La vie de Mélodie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mélody cogite

  1. mary dit :

    Excellente métaphore, aventure amoureuse-vase/couple-fleurs!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s