Jalousie quand tu nous tiens…

It\’s no good

C’était un sujet sensible dans notre couple car mon ami était très possessif. La jalousie a débarqué plus tard. Pas au début non, après plusieurs années de vie commune. Il me faisait des scènes même lorsque je riais en téléphonant à des amis. Au restaurant c’était l’enfer, on était toujours à deux doigts d’un esclandre : « T’as vu comme il te regarde ? Tu le connais ? Non ! Ben alors pourquoi il te regarde comme ça ? J’en sais rien moi ! » Là-dessus il se levait, disait je ne sais quoi à l’homme en question et revenait à la table. Bref, le malaise. Dans les soirées idem, j’étais surveillée comme le lait sur le feu… Je ne sortais plus. Je ne téléphonais plus en sa présence. Quant à mes amies femmes, c’était forcément des lesbiennes…

J’ai compris bien des années plus tard que la jalousie ce n’est pas forcément de l’amour, ni innocent…

Un jour alors que nous étions séparés depuis un moment déjà, j’étais dans une fête avec des amis au milieu de milliers de personnes dans les arènes de N… Et tout d’un coup je l’aperçois dans la foule ! J’en parle à ma copine qui danse à côté de moi. « Arrête ta parano ! Ce n’est pas possible, tu as des visions. Je t’assure il est là ! Bon je sais pas ce que tu as pris, mais ça ne te réussit pas, arrête de délirer ! ». Je continue donc à me mêler à la liesse ambiante lorsque je me rends compte qu’il est déjà huit heures du matin alors que je suis censée travailler dans une heure à deux heures de route de là… Damned !  Je ne me souviens plus du tout où j’ai garé ma voiture et  de toutes manières, je ne suis pas en état de conduire.

Comme par enchantement il apparaît dans mon champs de vision. Mon amie me regarde interloquée et moi je n’en mène pas large…

  • T’as vu comme tu es habillée ?! Il me regarde de la tête au pieds en remontant lentement son regard furieux vers le mien confondu : Sandales à talons aiguilles, mini-short en jean, haut de maillots mordoré et un loup en plumes blanches… Arghh 
  • Heu, c’est une fête, c’est l’été ! 
  • J’espère que tu n’as pas l’intention de conduire ? Je te ramène ! 
  • Heu, oui si tu veux… Ma copine aussi c’est possible ? (Au secours ! Je ne peux pas lutter et je ne veux pas rentrer seule, coincée dans la voiture avec lui dans l’état où je suis !)
  • Et les autres, ils sont où ?
  • Heu, je ne sais pas, je vais être très en retard…

C’est certain, on n’ allait pas faire de l’auto-stop dans cette tenue. En état normal, j’aurais refusé sa proposition. À l’Ouest, mais pas totalement insconciente, je ne pouvais qu’accepter… Il nous a raccompagné dans un silence glacial, malgré la chaleur torride qui nous tombait dessus à travers le pare-brise. Non, à l’époque pas de climatisation dans la voiture. Mon amie s’était endormie et nous roulions les vitres grandes ouvertes car moi je manquais d’air… Je n’ose même pas imaginer le discours auquel j’aurais eu droit sans elle, j’avais trop mal à la tête et l’estomac à l’envers !

Avec lui, j’ai souvent eu l’impression d’être une petite fille prise en flagrant délit… 

Difficile de travailler et de vivre séparément dans la même petite ville au bord de la mer alors qu’on y a vécu ensemble plus de quinze ans…

Don’t say you love me, don’t say you need me, it’s understood…  

Don’t worry I’ll be fine…

A propos schizolucide

Pétrie de paradoxes, personnalité à multiples facettes j’ai traversé une grande partie de ma vie d’une traite. En apnée. Nous sommes tous en sursis et j’ai envie de le partager avec vous au travers de mes personnages fictifs ou non qui sont parfois dans le flou le plus total…Bref nous aurons peut-être l’occasion de partager nos expériences si tu veux bien à travers ce blog.
Cet article, publié dans Mes hommes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s