Les noctambules.

Nuit blanche,
Sous une lune ascendante,
De joyeux noctambules dansent.
Tandis que les antennes se dressent,
Et que les corps entrent en transe,
Des liens d’amitiés se tressent
Sur une musique lancinante
Dont les sons coulent en avalanche
Et dans l’ivresse qui les surprend
Soudain, tous entrent en liesse !
Ils n’ont pas trente ans
Ils en ont vingts et des poussières
Et prise dans leur tourbillon de lumière
J’oublie que j’ai deux fois vingt-ans…
La magie de la nuit
Nous enveloppe de douceur
Et tandis que la lune devient rousse
Nous émergeons lentement de notre torpeur
Surpris par le petit matin clair
Qui embrase nos joyeuses frimousses
Les yeux encore tout éblouis
Et des fleurs plein les paupières.
Nous prolongeons encore ce doux moment
Avec ces quelques pas ensemble dans la lumière
D’un jour nouveau qui nous éclaire.
Nous sommes ces moments que nous partageons vraiment.
Qu’importe l’âge, qu’importe le temps
Pourvu que nos coeurs soient sincères
Car nos rêves même éphémères
Nous transportent au-delà du firmament.


A propos schizolucide

Pétrie de paradoxes, personnalité à multiples facettes j’ai traversé une grande partie de ma vie d’une traite. En apnée. Nous sommes tous en sursis et j’ai envie de le partager avec vous au travers de mes personnages fictifs ou non qui sont parfois dans le flou le plus total…Bref nous aurons peut-être l’occasion de partager nos expériences si tu veux bien à travers ce blog.
Cet article, publié dans rencontre, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s